Beyrouth célèbre le retour des prisonniers libérés par Israël

Samir Kantar (à gauche sur la photo) et les quatre autres prisonniers libanais relâchés par Israël ont été accueillis par une foule immense à Beyrouth. Le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah (à droite), a fait une apparition en public.

2 réflexions au sujet de « Beyrouth célèbre le retour des prisonniers libérés par Israël »

  1. Quelques questions depuis Paris. Comment voyez vous les saluts nazis qui ont accompagné les célébrations du retour d’un homme qui a fracassé le crane d’une petite fille de quatre ans sur les rochers après avoir exécuté son père devant elle (au fait, a-t-elle pleuré? s’est-elle plainte? a-t-elle gémi?)?
    Quelqu’un au Liban croit-il à la version de S. Kuntar qui prétend que le père à insisté pour que sa fille soit emmenée avec lui sur la plage? … !!!
    Ne pensez-vous pas que la classe politique libanaise, toute entière à genoux devant le Hezb’, s’est enfonçé dans le deshonneur en choisissant cet homme précisément pour héros (car qui est-il hors de l’abomination qu’il a commise)?
    Que dieu protège le Liban… qui a descendu une marche aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés.