Israël accepte un accord d’échange de prisonniers

Le gouvernement israélien a accepté un accord d’échange de prisonniers et de corps de soldats avec le Hezbollah libanais. Ehud Olmert avait pourtant indiqué que les deux soldats (israéliens) détenus par le parti chiite devaient être morts.